Des hameçons, des fils de pêche cassés, des bas de lignes, des cuillères, des flotteurs, des plombs, du fer, des emballages d’appâts, des emballages alimentaires, boîtes de conserve, des canettes, des bouteilles entières ou brisées, des mégots... Cette liste de déchets oubliés par certains pêcheurs est a été dressée deux associations, l'ASPAS (Association pour la protection des Animaux Sauvages) et Seapherd. Et le nettoyage des berges, souvent annuel, réalisé par quelques volontaires n'est pas suffisant pour en débarrasser la nature. 

Or, non seulement ces déchets polluent l'environnement, les cours d'eau et leurs environs, mais ils des animaux victimes collatérales d'une activité tournée a priori vers la nature... 

 

Ainsi, chaque année, des milliers d’oiseaux, de poissons et de mammifères meurent de façon arbitraire et avec souffrance, à cause de déchets de pêche traînant dans la nature : hameçons coincés dans l’œil ou l’estomac, fils piégeant les pattes ou serrant le cou, intoxication par les plombs…

Les espèces animales victimes d’enchevêtrements ou d’étouffements dus aux résidus de matériel de pêche ne se limitent pas aux poissons. Des oiseaux et des mammifères se retrouvent aussi pris aux pièges : hérons, passereaux, cygnes, canards, loutres, putois, micromammifères, etc. Ces horreurs peuvent être évitées par des comportements plus responsables.

L’ASPAS et Sea Shepherd souhaitent sensibiliser les pêcheurs et les professionnels de la pêche sur ces déchets qui jonchent les abords des cours d’eau. Abandonner ses déchets dans la nature est un geste potentiellement mortel pour les animaux sauvages !


Pour attirer la vigilance des pêcheurs et des professionnels de la pêche sur ces dangers, l'Aspas et Seapherd ont publié un dépliant que vous pouvez télécharger ici

Source : www.aspas-nature.org

Les bonnes pratiques selon l'ASPAS

● Un matériel de pêche en mauvais état représente un risque supplémentaire pour la biodiversité, des lignes de pêche usées étant susceptibles de casser plus facilement.

● Pêcher sur des zones où les risques d’accrochage sont élevés augmente également la probabilité de perdre son matériel... qui continuera à tuer pendant longtemps.

● Laisser traîner des résidus de matériel de pêche ou des détritus près des berges représente une menace.

● Si vous trouvez des déchets abandonnés par d’autres pêcheurs peu consciencieux, ramassez-les.

● Contactez l’ONEMA si vous constatez la dangerosité d’un déchet de pêche inaccessible ou pour signaler tout type de pollution (rejets, hydrocarbures, etc) : www.onema.fr

● Si vous trouvez un animal blessé, contactez immédia- tement le centre de sauvegarde le plus proche de chez vous : www.ufcs.fr

● Si vous trouvez un animal mort, contactez la mairie de votre commune.

Les dangers des déchets de pêche et leurs nuisances

Et pour mémoire, la "durée de vie" d'un déchet jeté dans la nature...

© 2020 Association des Pêcheurs A la Ligne de la Vallée d'Auge  AAPPMA                         Mentions légales

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - White Circle