généralités

 

En France, les droits de pêche (berges, rives) appartiennent soit à l’Etat (fleuves, canaux navigables), soit à des propriétaires riverains (rivières, lacs, étangs).

Les Associations Agréées de Pêche et de Protection du Milieu Aquatique (AAPPMA) et les fédérations qui les regroupent louent ou acquièrent ce droit de pêche pour permettre aux pêcheurs de pratiquer leur loisir.

 

En prenant une carte de pêche, vous participez au financement des missions d’intérêt général des AAPPMA, des fédérations à l’échelon départemental, de leurs unions au niveau régional et de la Fédération nationale de la pêche et de la protection du milieu aquatique.

Les missions de ce réseau associatif consistent notamment en la réalisation de travaux d’entretien, de restauration, de protection des écosystèmes aquatiques et de mesures de gestion et de protection du patrimoine piscicole.  

La cotisation d’adhésion permet également de garantir le fonctionnement d’un réseau d’information, d’animation, de surveillance et d’éducation à l’environnement.

Enfin et par ailleurs, l’adhésion comporte une part qui alimente les Agences de l’Eau chargées par la loi de financer la politique de l’eau en France, c’est la redevance pour la protection du milieu aquatique.

 

Tout pêcheur ayant pris une carte doit respecter la réglementation de la pêche, dont voici les grands principes :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce tableau non exhaustif synthétise les principales règles de pêche. Par ailleurs ces règles, peuvent faire l’objet d’ajustements selon les départements, notamment pour la protection de  certaines espèces emblématiques ou des particularités des milieux. Il convient donc de se reporter aux arrêtés préfectoraux des départements où l'on souhaite pêcher.

 

Les catégories piscicoles 
 

Afin de tenir compte de la biologie des espèces  et d’assurer une gestion piscicole adaptée, les cours d’eau, canaux et plans d’eau sont classés en deux catégories piscicoles :

  • La première catégorie comprend les rivières, plans d’eau et lacs principalement peuplés de truites, ainsi que ceux où il paraît souhaitable d'assurer une protection spéciale des poissons de cette espèce (salmonidés dominants).

  • La seconde catégorie regroupe tous les autres cours d'eau, canaux et plans d'eau (cyprinidés ou carnassiers - brochets, sandres, ... - dominants).

     

    Source : Fédération Nationale de la Pêche

     

© 2020 Association des Pêcheurs A la Ligne de la Vallée d'Auge  AAPPMA                         Mentions légales

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - White Circle