Journée mondiale des poissons migrateurs (suite)

 

 

C’est une initiative mondiale, comme son nom l'indique, avec de nombreuses activités organisées pour tous et partout dans le monde. Jusqu’à présent, plus de 320 événements sont organisés dans 55 pays, dont 21 en France. Les événements peuvent être : des excursions, des événements dans une école ou dans des aquariums, l’inauguration de passes à poissons, du kayac, des festivals, etc.

 

La Fédaration du Calvados se joint à ce mouvement et rappelle : "Partout dans le monde des manifestations vont être organisées par les acteurs œuvrant pour la libre circulation des poissons migrateurs afin de faire découvrir au public l’importance du rétablissement de la continuité écologique des rivières. Cette action est indispensable pour l’accomplissement de l’extraordinaire cycle de vie entre mer et eau douce des migrateurs tels que le saumon, l’anguille ou l’alose. En France, pas moins de 75 000 obstacles (barrages, seuils …), souvent vétustes et sans usage, entravent la libre circulation des poissons migrateurs et des sédiments et nuisent à leur sauvegarde !"

 

Ainsi, à l’occasion de la journée mondiale des poissons migrateurs, l’association Normandie Grands Migrateurs et la Fédération du Calvados ouvriront les portes de la station de comptage des poissons migrateurs située à May-sur-Orne. Ils proposent une visite guidée des installations de vidéo comptage : http://www.federation-peche14.fr/wa_files/Comm_WFMD_VF-1.pdf

 

Le site de l'événement : http://www.worldfishmigrationday.com/

 

 

Sur le site du Ministère de l'Environnement, de l'Energie et de la mer...

 

"Plusieurs espèces de poissons sont dites « migratrices » ou « amphihalines » car elles ont besoin de réaliser une partie de leur cycle de vie d’une part dans les fleuves en eau douce et d’autre part dans la mer. Ces espèces connaissent, pour la plupart, un déclin continu depuis plusieurs décennies. Pour y remédier, la France s’est dotée d’une stratégie nationale de gestion des poissons migrateurs.

 

 

Principaux objectifs de la stratégie nationale de gestion des poissons migrateurs :

  • faire adhérer et mobiliser les acteurs concernés à la protection des poissons « migrateurs » ;

  • promouvoir les actions en faveur des poissons migrateurs.

 

Contenu de la stratégie nationale de gestion des poissons migrateurs :

  • agir sur les pressions s’exerçant sur les migrateurs et leurs habitats ;

  • agir sur la qualité des milieux et la continuité écologique ;

  • gérer durablement la pêche ;

  • soutenir le niveau des populations ;

  • rénover la gouvernance de la gestion des poissons migrateurs ;

  • renforcer l’acquisition des connaissances, le suivi et l’évaluation ;

  • développer le partage d’expériences, la communication et la formation.

 

La restauration de la continuité écologique présente un enjeu particulier pour les populations d’espèces « amphihalines » du fait de la nécessité, pour l’accomplissement de leur cycle de vie, qu’elles puissent migrer entre leurs lieux de reproduction et de croissance. Un plan d’action spécifique sur la continuité écologique des cours d’eau est donc en cours de mise en œuvre.

 

Ce plan s’appuie sur cinq piliers cohérents et complémentaires :

  1. l’amélioration de la connaissance ;

  2. la définition de priorités d’actions par bassin hydrographiques ;

  3. les aides des agences de l’eau au financement des aménagements ou travaux nécessaires ;

  4. la mise en œuvre de la police de l’eau ;

  5. l’évaluation des bénéfices environnementaux des aménagements."

 

 

 

 

© 2020 Association des Pêcheurs A la Ligne de la Vallée d'Auge  AAPPMA                         Mentions légales

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - White Circle